Revue n°56 de nov 2020

Les manifestations auxquelles nous participions n’ont pu, comme chacun sait, avoir lieu, ni nos conférences sur la méthodologie historique ni nos ateliers de décryptage de documents anciens auxquels plusieurs personnes s’étaient inscrites lors de l’assemblée générale en début d’année, ni nos rencontres avec le public lors des différentes manifestations estivales.

Malgré tout, l’association Foën Izella est restée très active en 2020, une première revue est parue en Mars et nous avons réussi à respecter notre programmation pour cette deuxième revue de l’année.

Nous ouvrons cette nouvelle revue par un hommage à François Michel membre éminent et regretté de l’association Foën Izella. A sa demande, nous avions consacré un article à son père Yves, architecte d’art sacré dans le n°50 de 2017.

Dans ce deuxième document de l’année 2020, vous découvrirez Henriette de Villers, son itinéraire d’artiste du théâtre français de la fin du XIXème siècle aux plages du Cap Coz . Un parcours riche et particulier narré par Paul Quéméré qui avait côtoyé avec sa famille, cette dame alors âgée lorsqu’il était jeune garçon.

Le second article est le troisième et avant dernier volet de la saga de la famille Costiou. Il est question plus précisément de Noël Costiou de sa vie pleuvenoise de la naissance de ses enfants et notamment du grand-père du narrateur : Corentin Costiou. Richement documenté l’article de Laurent Le Floc’h nous plonge dans le quotidien d’une famille du XIXème jusqu’aux prémices de la guerre de 1914.

Le dernier texte de Renan Clorennec rend hommage à Maurice Capron Grand Résistant de la guerre 1939-1945 au travers d’allocutions relatant son glorieux passé de combattant mais aussi de résistant, à l’origine du groupe local de résistance (mouvement Turma Vengeance du canton de Fouesnant.

2 réflexions sur « Revue n°56 de nov 2020 »

  1. Bonjour Madame,
    Je souhaiterai me mettre en relation avec votre association: en effet je suis à la recherche de documents concernant l histoire de l archipel des Glénan .
    Il se trouve que notre aïeul : Hippolytus de Pascal en a été propriétaire en 1870, nous avons découvert ceci récemment au décès de mon beau père: Jean de Pascal,
    Hippolytus de Pascal était maire de Plomeur et conseiller général.
    Nous sommes installés à Fouesnant et envisageons d y passer notre retraite ;
    Merci de me guider dans mes recherches .
    Très cordialement

    Christine de Pascal

  2. Bonjour et bienvenue Mme de Pascal,
    C’est toujours un plaisir de découvrir des descendants de personnages sur lesquels nous avons travaillé.
    J’ai écris un ouvrage non publié fruit de mes recherches lorsque j’étais adjoint à la culture en 2013 à l’occasion des journées du patrimoine à Fouesnant en 2013. Il fait mention que plusieurs îles ont été vendues par Marie-Clotilde Eudes veuve Théroulde à Hippolyte-Ferdinand de Pascal en 1868, qui les avait elle-même acquises en 1855 à Kernaflen de Kergos. Cette même année Hippolyte de Pascal cédera une portion de l’île du Loch à l’abbé du Marhallac’h, sous condition d’y construire une chapelle, afin de répondre à la demande des îliens. Ayant le projet de se marier, hippolyte de Pascal souhaite garder intact son patrimoine, il refusera de vendre l’archipel au Baron Halna du Fretay qui souhaitait y créer une pêcherie. Cependant le 11 janvier 1872, il acceptera de louer (bail de 18 ans)l’archipel au Baron qui avait pour second projet de créer un bassin à crustacés dans l’étang du Loch, mais le projet du Baron ne verra pas le jour malgré le succès remporté par Halna du Fretay pour sa pêcherie sur une concession sur le domaine maritime de saint-Nicolas accordée par l’Etat. Hippolyte de Pascal meurt en 1874.
    Conseil : consulter les archives départementales
    Quelques ouvrages sur les Glénan :
    -Revue Pays de Quimper en Cornouaille n°spécial juillet 1993 édition Cap Caval
    -Petite histoire de l’archipel des Glénans M. de Villiers du Terrage Editions des régionalistes (Réédition)
    -Le cercle de mer, histoire des îles de Glénan de Michel Guéguen et Louis Pierre Le Maître, 1981
    -Les Glénan, histoire d’un archipel de Louis Pierre Le Maître éditions Palantines
    -Les Glénan histoire, mémoire et paysages, Bretagne vivante
    En espérant répondre à votre demande
    Christine Ditière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *