Sommaire du bulletin N° 48 Foen Izella

Voici le sommaire du N°48 de Foen Izella

Editorial page 1

Hommage de FOËN IZELLA à Jos Parker:

Un texte, quelques dessins et photos commémorent le centenaire de la mort de Jos Parker survenue le 16 novembre 1916. Pages 2 à 4.

Centenaire d’un recensement qui n’a pas eu lieu

Claude Fagnen

Après un résumé de l’origine du recensement et l’impossibilité de réaliser celui de 1916 pour cause de guerre, Claude relate la mobilisation d’août 1914 et le début du conflit.

Les premières annonces de décès n’arrivent qu’en mai 1915 à Fouesnant, alors que les premiers soldats étaient décédés en août 1914. Il nous relate ensuite la bataille de Verdun et de la Somme avec la liste des morts qui s’allonge.

Sans nouvelles ou plutôt des nouvelles laconiques censurées, les familles espéraient toujours leurs soldats en vie. L’arrivée de Pétain permis à certains poilus de venir en permission, mais il en manquait à l’appel, ce qui ruinait les espoirs de certaines familles de voir leur soldat revenir à la fin du conflit.

Cette guerre provoqua la chute des naissances, qui ne reprirent qu’à la fin de la guerre avec le retour à la normale de la vie dans nos campagnes. Pages 5 à 21.

Jean Bénac (1891-1914) une vie brisée

Jean Claude Le Borgne

Cet article est issu d’un livre publié par André Bénac regroupant les échanges de courriers entre Jean Bénac et ses parents, de sa mobilisation à son décès en décembre 1914 sur le front. Il parle de ses souvenirs de Beg-Meil de ses rencontres, de son itinéraire, de ses réflexions et de son action en tant qu’avocat, nommé au conseil de guerre pour la défense des soldats passibles de la peine de mort.

Cet article est complété d’un commentaire de Marcel Proust et de courriers de la Famille Thalamot à l’annonce du décès de Jean Bénac.

Des photos de la chapelle de Kerengrimen, où repose Jean Bénac, complètent cet article. Pages 22 à 43.

Hommage à André Bénac Président de la CPDE (1937)

C’est l’hommage  à André Bénac après son décès,  dans la plaquette éditée par la CPDE à son ancien président. Pages 44 à 47.

1914/1918 à Clohars-Fouesnant, morts pour la France en 1916 (complément d’enquête)

Philippe Rivière

            Philippe revient sur la famille Héloret, principalement Jean Louis Héloret, instituteur à Briec-de-l’Odet, par la publication de sa dernière lettre  de poilu mort le 13 mai 1916 à Verdun.

Il fait aussi l’histoire de son frère Pierre Héloret, poilu lui aussi mais survivant, devenu secrétaire de mairie à Fouesnant, puis hôtelier à l’hôtel des pommiers par son mariage et ensuite maire de Fouesnant de 1930 à 1941 jusqu’à la démission du conseil municipal. Pages 48 à 55.

Le Narcisse des Glénans: extrait de la revue La Nature du 18/10/1924

            Cet article fait l’historique de la découverte de cette fleur endémique des Glénan et ses particularités. Pages 56 à 59.

 

Sommaire du bulletin N° 47 Foen Izella

Foen Izella  bulletin 47

Editorial page 1

Bénodet, cabinets d’aisance

Pierrick Chuto

Dans cet article Pierrick Chuto nous fait l’histoire de l’implantation d’un cabinet d’aisance destiné aux baigneurs de la plage de Bénodet en 1913. Son implantation à proximité de l’église provoque des démêlées avec le curé et le voisin où sera installé ce cabinet d’aisance. Ce n’est qu’après le décès de tous les protagonistes de l’époque et bien plus tard, que les toilettes seront installés face au grand hôtel à proximité du porche de l’église. Pages 2 à 7.

Le Choléra en 1832, recommandation du médecin-chef Gouiffès au maire du canton de Fouesnant

Jean René Canévet

Cet article reprend les recommandations du Médecin Gouiffès à la population pour la lutte contre l’épidémie de choléra dans le canton de Fouesnant. Ces recommandations nous donnent aussi une image sur  les conditions de vie dans notre canton à cette époque. Pages 8 à 17.

Saint Brigid l’Irlandaise, Santez Berc’het en Bretagne

Jean-Paul Chapel

Ici Jean-Paul Chapel complète les articles de René Bleuzen parus dans Föen Izella concernant la patronne de la chapelle du Perguet. Il fait un historique de cette religieuse Irlandaise et la fascination qu’elle exerça en Cornouaille au travers divers auteurs. Pages 18 à 22.

Un assassinat au bourg de Clohars-Fouesnant en 1882

Annick Le Douget

            Annick nous relate un assassinat impliquant deux jeunes voisins à Clohars-Fouesnant en 1882, commis sous l’emprise de l’alcool. A partir des archives départementales du Finistère, elle nous emmène après la découverte du corps, dans l’enquête, l’inculpation puis le procès et la condamnation du meurtrier. Pages 23 à 39.

Les caricatures de Jos Parker

Lire plus …

Foën Izella – Bulletin N° 46

Sommaire du N°46

couverture N°46 Foën Izella_NEW

Editorial, page 1

Les moulins de Saint-Evarzec

Pierre Carrié

Pierre Carrié nous fait ici l’historique, un descriptif des lieux, les différents exploitants, complété par des anecdotes, sur les quatre moulins ayant existés à Saint-Evarzec. Pages 2 à 9.

Le Pardon des chevaux à Clohars-Fouesnant

François Cosquéric

Dans cet article, François nous fait l’historique de ce pardon où on a vu jusqu’à 370chevaux à la procession, abondamment illustré. Il nous décrit aussi son déroulement ainsi que les vertus thérapeutiques que l’on attribuait à l’eau de la fontaine. Il nous indique aussi les évolutions du pardon, le déplacement du calvaire. Il termine par une évocation et l’histoire des deux commerces situés  à proximité du placître du Drennec et de la chapelle. Pages 10 à 17.

Lire plus …

Le bulletin Foën Izella consacré aux anciens combattants

fouesnant

Fouesnant – 29 Décembre

  • Dans le haut du bourg de Fouesnant, la 7e compagnie a participé aux combats lors de l’évacuation de l’armée allemande.

Le bulletin semestriel de Foën Izella est consacré en partie aux souvenirs de Louis Nicolas, de 1940 à 1945.

Il est témoin de l’arrivée des premiers soldats allemands à Bénodet, le 20 juin 1940.

Ils neutralisent les liaisons téléphoniques et l’éclairage du phare.

L’occupation s’intensifie dans la zone côtière avec son lot de contraintes : couvre-feu, laisser-passer, arrestations, rafles et disette.

Au mois de septembre 1942, Louis Nicolas est approché pour former un groupe de résistants à Bénodet.

Il deviendra chef de section.

Le bulletin revient aussi sur la guerre 1914-1918.

Sont évoqués les 44 noms inscrits sur le monument aux morts de Pleuven.

Une démarche identique a été menée à Clohars-Fouesnant.

Elle a conduit à évoquer les sept morts pour la France en 1914, à commencer par Mathieu Colliou, cultivateur à Plégavern, tué à l’ennemi à tout juste 21 ans.

Les premières pages du bulletin sont consacrées aux relations entretenues avec Fouesnant par le dramaturge Georges de Porto-Riche, les comédiens André Nox et Pierre Nay.

Bulletin disponible au secrétariat de Foën Izella. Pour renseignements, contact tél. 02 98 57 22 73 (Yvonne).

Foën Izella – Bulletin N° 44

Sommaire du numéro 44

Editorial

Hommage à Jean Le Foll par Yvonne Nicolas Page 2

Première partie

Georges de Porto-Riche

André Nonnez-Lopès (Nox)

Pierre Nonnez-Lopès (Nay)

Leurs relations avec Fouesnant

Jean René Canévet

Cet article retrace la vie et l’œuvre de Georges De Porto-Riche, académicien et dramaturge, oncle d’André Nonnez-Lopès. La vie et la filmographie d’André Nonnez-Lopès, acteur du cinéma muet sous le pseudonyme Nox, père de Pierre Nonnez-Lopès, acteur lui aussi du cinéma muet sous le pseudonyme de Nay. André et Pierre Nonnez-Lopès sont venus habiter à Fouesnant en 1940, suite à l’occupation allemande, dans le manoir de Lanveur propriété de Marguerite Hémon, fille de Louis Hémon député, suite à la donation de Madame Buzaré sœur de Louis Hémon, femme de Pierre Nonnez-Lopès. Cet article retrace l’activité de Pierre Nonnez-Lopès à Fouesnant pendant et après le guerre. Ils sont décédés à Fouesnant et inhumés dans le cimetière Saint-Charles à Quimper, dans le caveau de la famille Hémon. Pages 3 à 34.

Les morts de la guerre 14/18 et Pleuven

Gilbert Lennon

Dans cet article Gilbert Lennon nous décrit ses recherches sur les morts de la guerre 14/18 originaires ou domiciliés à Pleuven, lors de cette guerre. Plusieurs tableaux nous indiquent l’état civil, la situation militaire, lieu et date du décès, raison du décès, la situation familiale et le lieu de sépulture. Un important travail de recherche. Pages 35 à 47.

1914/1918 à Clohars-Fouesnant, Morts pour la France en 1914

Philippe Rivière

Philippe Rivière nous retrace l’histoire des 7 morts de la commune pour l’année 1914.

Pages 48 à 52.

Deuxième partie

Louis Nicolas souvenirs 1940-1945

Un important dossier de Louis Nicolas qui nous narre son périple durant la guerre 39/45, de l’arrivée des Allemands à Bénodet jusqu’à son retour dans l’éducation nationale en 1945, ponctué de nombreuses anecdotes. Il nous relate sa vie de résistant et fait découvrir une facette de cette guerre, vue par un acteur engagé dans la résistance, blessé durant la libération du pays de Fouesnant. Il termine cet authentique récit par son engagement, comme de nombreux résistants, pour la durée de la guerre. Page 1 à 38.