Conférence de Claude Fagnen du 9 Nov Exploitation agricole, sous l’Ancien Régime

Une nouvelle fois quelques passionnés d’histoire ont écouté attentivement, samedi 9 novembre dans l’après-midi, dans une salle du restaurant scolaire de Fouesnant, un exposé de M. Claude Fagnen qui expliquait comment étudier l’histoire d’une exploitation agricole, sous l’Ancien Régime. En effet, le sujet étant tellement vaste qu’il a semblé judicieux de le scinder en deux et  la période post-révolutionnaire sera étudiée lors d’une séance ultérieure.

Après avoir analysé le statut de l’exploitation (exploitation directe, ferme ou métairie), il convient d’en rechercher la superficie et la nature des terres, ainsi que leur qualité. On parlait autrefois de terres chaudes ou froides, en raison de l’absence de connaissances en agronomie ou en chimie des sols. Puis on se penche sur les bâtiments, l’outillage, les animaux (domestiques et d’élevage), avant d’examiner  la main d’œuvre (nombre, compétences et statut). Vient ensuite l’étude des pratiques agricoles (assolements, fumure, etc. à une époque où les engrais chimiques étaient inconnus) et des productions, variables suivant les régions, ainsi que les rendements. On vivait autrefois en autarcie, mais les surplus pouvaient être commercialisés. Enfin, on doit se pencher sur les modes de transmission de l’exploitation, les coutumes locales pouvant s’avérer parfois surprenantes et l’étude complète sera parachevée par l’estimation du niveau de vie, donc du mode de vie quotidienne, qui seront comparés avec d’autres exploitations, afin de pouvoir la situer dans son contexte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *