Compte rendu de la conférence sur la méthodologie de recherche : Histoire d’un édifice religieux

Un auditoire attentif a écouté, samedi 16 mars , M. Claude Fagnen, ancien directeur des Archives départementales du Finistère, qui expliquait la méthode à suivre si l’on veut étudier un édifice religieux.

Pour commencer, il convient de distinguer s’il s’agit d’un simple oratoire, d’une chapelle, d’une église paroissiale, d’une cathédrale, d’une collégiale, d’une église abbatiale ou prieurale, ou d’une basilique ou encore d’une chapelle castrale. Une fois les signes distinctifs clairement identifiés, il est nécessaire d’examiner la localisation de l’édifice, ainsi que son orientation. Puis, arrive l’analyse de la construction elle-même ; pour ce faire, un minimum de connaissances en histoire de l’architecture est requis. Quelques ouvrages simples et précis ont été présentés. On en arrive ensuite à l’étude du mobilier (croix et crucifix, mais aussi retable, autel, chaire, confessionnaux et toutes les statues qui ornent la moindre église ou chapelle). Pour obtenir des informations sur tous ces éléments de structure ou de décoration, on peut consulter aux Archives départementales les registres de délibérations des paroisses et leurs comptes de fabrique. La séance s’est terminée par de nombreuses questions posées par les auditeurs auxquelles l’orateur s’est efforcé de répondre.

Claude Fagnen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *