Compte rendu de l’assemblée générale Fouën Izella du 18 Mars 2013

Plus de 60 personnes ont assisté à l’assemblée générale de l’association à Pleuven !

Assemblée Générale  18 mars 2013  Salle Lannurien  à Pleuven

Le Président Jean-René Canévet ouvre l’assemblée (la 27è, à partir de l’assemblée constitutive en 1986)  en remerciant l’assistance, ainsi que la municipalité de Pleuven qui met ses locaux à notre disposition. Une soixantaine de membres sont présents, et on recense 38 pouvoirs.  Le président rappelle le décès, il y a juste un an de René Bleuzen, vice –président bénodétois de Foën Izella, et rédacteur du bulletin, auquel il participait depuis l’origine. Nous lui avons rendu hommage dans le bulletin N°39.

Le rapport d’activité est présenté par la secrétaire , Yvonne Nicolas :

Tenue de cinq réunions de conseil d’administration.

. Travail d’étude de l’histoire locale. Recherches en archives. Recueil de témoignages  d’Anciens. Réponses aux nombreuses demandes de documentation provenant d’origines très diverses, parfois lointaines.

.   Gestion du site Internet ( 700/800 visites à l’année)  (www.foenizella.com)

. Les activités de l’été : Présence (tenue d’un stand) aux Pardons du Drennec à Clohars, au pardon de St Thomas à Pleuven, à la fête de Kerbader, au marché bio et petit artisanat à Saint Sébastien, au Forum des asssociations à Fouesnant . Participation aux Journées du Patrimoine : à Clohars-Fnt, à Fouesnant (Jean-René, qui prépare un ouvrage sur Jos Parker,   a animé, en collaboration avec Mme Ditière, une évocation du Barde Fouesnantais poète et peintre, à travers une expo de livres, dessins et tableaux). François Michel, adhérent, présentait quelques pièces de l’œuvre de son père, Yves Michel, architecte d’Art Sacré : affiches, tableaux, et notamment un  étonnant triptyque (1937), sorte de représentation symbolique de la pensée mythique bretonne. Charlotte Cornec s’est investie dans l’étude et la présentation de cette œuvre.

. Mr Fagnen poursuit le travail  de bibliographie, catalogue  thématique rassemblant les titres de tous les ouvrages sur le Pays Fouesnantais, parus à ce jour ; une première partie a été mise au point, déposée à la Médiathèque de Fouesnant et mise en ligne sur le site. Mr Fagnen, absent ce soir, travaille aussi  actuellement sur une hagiographie de St Thomas Becket, pour le bulletin de décembre 2013.

. Jean-René étudie l’histoire de la famille de Louis Hémon (auteur de Maria Chapdelaine) et de ses attaches Fouesnantaises, espérant rassembler sa documentation dans un article du prochain bulletin (juin 2013). Il donne quelques précisions sur l’association « Cornouaille-Québec «  (dont Mr Fagnen fait partie), qui prépare à Quimper une « Semaine Québecoise » du 12 au 17 novembre 2013 (Commémoration du centenaire de la mort de Louis Hémon).

. L’essentiel de l’activité de Foën Izella reste la production des deux bulletins annuels. En juin 20I2, est paru le bulletin N°39 et en décembre le N°40, pour lesquels les rédacteurs sont Jean-René Canévet, Gilbert Lennon, François Cosquéric,  Philippe Rivière, Yvonne et Louis Nicolas, Pierre Carrié ; Charlotte Cornec met au point la maquette numérisée ; Henriette Caveng et Yvonne s’occupe de la reprographie/reliure à la Maison des Associations. Aujourd’hui, pour notre A.G à Pleuven, nous présentons notre « Spécial Pleuven 2013 ». Nous avons repris le premier « Spécial », sorti en 2002 (épuisé depuis longtemps), en le complétant par les articles sur Pleuven parus depuis (du moins jusqu’en 2010).

Le bilan financier : Il est donné par  Elyane Goardet, la trésorière. Le rapport dépenses/recettes de l’année laisse un léger bénéfice d’exploitation.  Les recettes proviennent des adhésions (2445€), de la vente de bulletins (1036 €) et des intérets du Livret bleu (320 €). La situation financière est très saine. On décide de garder le montant de l’adhésion (avec le service des deux bulletins annuels) à 15 €. ( + 6 € de port pour les adhérents qui le reçoivent par la Poste).

Le rapport d’activité et le rapport financier sont approuvés à l’unanimité des présents.

Il est ensuite procédé au renouvellement du Conseil d’administration. Le tiers sortant est représenté par  Jean Varenne, Claude Fagnen, François Cosquéric, Charlotte Cornec. Un appel à nouvelles candidatures reste sans écho. Le tiers sortant, rééligible, est donc reconduit à l’unanimité.  La parole est ensuite donnée à l’assistance :

Certains adhérents souhaiteraient, pour une lecture plus aisée, une  meilleure présentation des articles : texte moins dense, plus aéré; illustrations et photos  moins « tassées » ; présentation en colonnes pour certains articles, paragraphes en encadrés venant rompre la monotonie. Ces suggestions paraissent tout à fait pertinentes, et réalisables.

. Mr Vandermeersch, président des Amis du Squividan, fait un bilan rapide des actions et animations réalisées  autour de l’oeuvre de Emile Simon, ainsi que des projets en relation avec le Musée Breton.

. Pierrick Chuto évoque un sujet peu connu : l’abandon anonyme des bébés au « tour » du couvent ou de l’hospice de Quimper, pratique qui a perduré jusque vers 1870.  Ce thème nécessite un très  important et difficile travail de recherche ; tout témoignage éventuel serait précieux.

. Mr Wallon, artiste-graveur amateur, propose à Foën Izella une visite de son atelier  pour une information-initiation aux techniques de la gravure, axée notamment sur la différence, souvent mal connue, entre « estampe » et « gravure ».

L’assemblée se poursuit par une causerie donnée par Annick Le Douget avec pour thème

«  Un scandale sanitaire : l’affaire de la Poudre Baumol »*. En 1951, deux lots de poudre de talc à la lavande (poudre destinée aux érythèmes fessiers des nourrissons) sont accidentellement empoisonnés avec de l’arsenic, par Jacques Cazeneuve, pharmacien de Bordeaux. 290 bébés au moins sont gravement intoxiqués ; au cours de l’année 1952, 73 décès sont enregistrés ; la grande majorité d’entre-eux surviennent en Bretagne, où la poudre se vend très bien.    * ( Lire « Crime et justice en Bretagne » de Annick Le Douget.)

L’exposé est suivi avec un vif intérêt par l’assistance. Une maman fouesnantaise, présente, évoque avec émotion sa propre expérience.

La secrétaire,

Yvonne Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *