Assemblée Générale Foën Izella du 21 mars 2011 Pleuven

Le président jean-René Canévet ouvre l’ assemblée en remerciant les personnes présentes d’être venues nombreuses, témoignant ainsi de leur soutien et de leur intérêt pour l’association.

Il transmet les excuses d’un certain nombre de membres, qui ne pouvaient assister mais ont fait parvenir leurs pouvoirs.

Jean-René fait part avec regret du décès de Mr Pierre Hervé, adhérent de Foën Izella dès l’origine et rédacteur des nombreux articles bilingues Breton /Français parus dans le bulletin.
Le Président fait une synthèse rapide de la vie de l’association et de ses activités pendant l’année écoulée, puis rappelle l’ordre du jour ainsi que les interventions prévues de Claude Fagnen et de Annick Le Douget.

Le rapport d’activité, par la secrétaire, Yvonne Nicolas.

A partir de l’assemblée générale constitutive, en I986, c’est ce soir la 25è AG. Depuis la dernière AG de mars 2010, le conseil d’administration s’est réuni 5 fois : Le 8 avril, Le 14 juin, le 27 septembre, le 7 novembre, le 31 Janvier 2011. Nous comptons 135 adhérents à jour de leur cotisation ; une cinquantaine de personnes assistent ce soir à l’AG, et 51 pouvoirs ont été enregistrés.

Les différentes animations auxquelles l’association a participé :
– Présence à la réception organisée par le Musée départemental breton pour l’inauguration du Musée Emile Simon au Manoir du Squividan.
– A l’inauguration du Salon des peintres de la marine à Bénodet ( Musée du Bord de mer »), ainsi qu’au vernissage de l’Expo de peinture de Clohars-Fouesnant.
– Les fêtes de l’été : Les deux Pardons du Drennec ( Stand des Amis de la chapelle ).
– La Fête de Kerbader, où Charlotte nous avait réservé une place de choix .
– Le Forum des associations à Fouesnant, début septembre (On souhaiterait participer aux forums des différentes communes du canton, mais ceux-ci ayant lieu le même jour partout, c’est problématique …)
– Les Journées du Patrimoine, les I9 et 20 septembre, à Clohars (chapelle du Drennec).

A Fouesnant, chapelle de Sainte Anne, il faut mentionner le travail considérable réalisé par Josette Renault et Charlotte Cornec, pour la mise au point d’une remarquable exposition de Paramantique (étonnante collection de vêtements sacerdotaux possédée par le Presbytère de Fouesnant).
Fin septembre : Nous avons accompagné la Société Archéologique du Finistère dans sa visite du Manoir-Musée du Squividan, et du site du Château de Bodinio.

Annick Le Douget et Pierre Lescot ont apporté, pour Foën Izella, leurs commentaires érudits.
Ces diverses animations et manifestations permettent à l’association de se faire connaître, nouer de nouveaux contacts, diffuser ses publications …

Par ailleurs, nous répondons tout au long de l’année, dans la mesure de nos connaissances, à de nombreuses questions ayant trait à l’histoire locale : Toponymie, généalogie, documentations diverses demandées par des particuliers, des étudiants, voire des services municipaux ou autres …
L’essentiel de l’activité de l’association- celle qui a le plus d’impact sur les adhérents- reste la production des bulletins :
En 2010, a été mis au point le « Spécial Gouesnac’h », qui rassemble l’essentiel des articles parus sur cette commune, de 1987 à 2009 ; une grande place est réservée aux articles écrits par Fred Savary. Ce recueil de 228 pages a eu beaucoup de succès sur Gouesnac’h, grâce aux Amis du Vieux Gouesnac’h et à la Mairie, qui en ont fait une belle promotion. Nous venons à leur demande d’en faire un nouveau tirage.
En juin 2010, le bulletin N°35 ; en décembre, le N°36. Nous avons dû faire un tirage supplémentaire de ce N°36, car l’article de Jean-René sur Beg-Meil a eu un grand succès.

Notons aussi, en le remerciant, que François Cosquéric, membre de Foën Izella et correspondant local pour Ouest-France, nous fait beaucoup de « pub » par ses très bons articles dans le journal à la parution des bulletins.

Rappelons aussi le Site Internet de Foën Izella, www.foenizella.com, créé et géré par Jean-René, qui annonce le bulletin dès sa parution.
Nous avons également fait un retirage du « Spécial Fouesnant », le plus gros de nos « spéciaux » (310 pages), toujours demandé.
C’est bien évidemment la production du bulletin qui représente l’activité principale de l’association :
– la recherche historique,
– la documentation et illustration,
– la rédaction des articles,
– la correction et mise en page numérisée ;
Ensuite l’ assemblage, la reliure, la distribution aux abonnés et les expéditions … tout cela est le travail d’une petite équipe de bénévoles.
Enfin, il faut mentionner le travail important réalisé par Mr Fagnen pour l’élaboration d’une bibliographie aussi complète que possible des écrits concernant le Pays Fouesnantais, dont il va nous parler tout à l’heure.

Le bilan financier par Eliane Goardet, trésorière .

Le bilan d’exploitation de l’année est positif, les finances sont très saines.

L’association s’auto-finance grâce aux adhésions, aux ventes de bulletins, et au bénévolat de l’équipe. Le montant de l’adhésion, avec le service des deux bulletins annuels reste inchangé (15£) ; par contre le prix à la vente du bulletin est porté à 10 euros pour les non abonnés.

Les rapports d’activité et financier sont approuvés à l’unanimité.

Le renouvellement du Tiers sortant

Le tiers sortant est représenté par les membres élus ou réélus en 2008 :
– René Bleuzen,
– Jean-René Canévet,
– Eliane Goardet,
– Gilbert Lennon,

Le nombre de membres au Conseil d’administration n’étant pas limité, un appel à nouvelles candidatures est lancé, sans résultat. Le tiers sortant est réélu à l’unanimité.

Projets et orientations

Le Président rappelle les projets que l’association souhaiterait mettre en œuvre : Le recensement du petit patrimoine rural du Pays Fouesnantais ( ruines de moulins, lavoirs, fontaines, fours à pain…) et l’histoire anecdotique qui parfois s’y rattache ; Mr Fagnen a réalisé une « fiche type » qui, accompagnée d’une photo, faciliterait l’identification de l’élément retenu.
Un programme de visites :
– Les chapelles ?
– les châteaux ?( les journées du patrimoine ont en cela pris le relais !)
– Le moulin Chef du Bois ?
– Les sites « naturels » du Pays Fouesnantais ?
– Les menhirs ?
– …

tout cela suppose une organisation par des bénévoles compétents, et nous ne sommes pas nombreux ni toujours disponibles.

Cependant, quelques visites vont être programmées, en relation avec Guy Rannou et le groupe de recherches historiques de la Forêt-Fouesnant.
Un appel aux personnes ou familles possédant des documents d’archives familiales, qui pourraient être d’un grand intérêt pour l’histoire locale ; ils seraient numérisés par nos soins, et rendus à leurs propriétaires.

M. Claude Fagnen, ancien archiviste départemental, membre de l’équipe Foën Izella, a entrepris l’élaboration d’une bibliographie méthodique du Pays Fouesnantais.

Ce soir, aidé pour la projection par Charlotte Cornec, il nous présente sur écran le document numérisé ; un exemplaire « papier » circule également dans l’assistance. Ce recueil, qui rassemble pour le moment 200 références ( livres, articles, études, publications diverses… concernant les 7 communes du canton), classées par auteurs et par thèmes, sera déposé à la médiathèque de Fouesnant et mis en ligne sur le site de Foën Izella.

C’est là une première étape, car plus de 1000 autres références attendent classement et numérisation ; aussi bien le travail sera en perpétuel remaniement, puisque d’autres références sont toujours à découvrir et de nouvelles apparaissent régulièrement, ne serait-ce que les articles de notre bulletin.

M. Fagnen, utilisant le système « WORD », explique les contraintes et la lenteur de la numérisation ; M. Pierre Lescot, adhérent à Foën Izella, intervient, préconisant « EXCEL ».

Après réflexion, Claude Fagnen estime que le tableur «excel » est inadapté pour une bibliographie raisonnée, laquelle nécessite une classification par matières.

Mme Annick Le Douget, historienne, nous entretient ensuite d’un sujet peu connu et rarement abordé, bien que passionnant : La situation dramatique des justiciables bretons, jugés par un tribunal dont ils ne parlaient ni ne comprenaient la langue.

Le texte d’introduction de l’article de Annick Le Douget, paru dans le Bulletin de la Société Archéologique du Finistère : « La Justice et les Bretonnants dans le Finistère de la Révolution à la fin du 19è siècle », sera inclus dans le « Foën Izella » N°37.

Le Président remercie les adhérents, les intervenants, ainsi que la Municipalité de Pleuven pour son accueil, et invite chacun à se retrouver amicalement autour d’un verre de cidre…de Fouesnant.

Yvonne Nicolas

Parution du Bulletin N°36 de Foen Izella dans la Presse Locale

Le Télégramme et le Ouest France ont relayés la publication du numéro 36 de Foen Izella.

Le N° 36 avait comme thèmes l’évolution de Beg Meil en photos et cartes postales de la fin du 19ième siècles jusqu’à la guerre 39-45, André Kergoat un graphiste breton, le lieu dit Ty Corn à Gouesnach et la naissance et la baptême de la Commune de Bénodet.

Bulletin N°36 de Foën Izella

Le bulletin N°36 paru en décembre 2010 fait la part belle à Beg-Meil. D’autres articles sur Bénodet, Clohars et Gouesnach, complètent ce numéro.

Sommaire du N° 36

La Naissance et le baptême de la commune de Bénodet

 

René Bleuzen

Cet article retrace comment Le Perguet est devenue la commune de Bénodet. Il est complété par l’historique de l’adoption, toute récente, par la commune de son blason. Y est adjoint les armoiries des autres communes du canton. Pages 1 à 6.

 

André Kergoat, un graphiste Breton oublié

Marc Vayer

Marc Vayer retrace ici la vie de son grand oncle, André Kergoat, né à Clohars-Fouesnant. Quelques unes des ses œuvres sont reproduites dans cet article. Pages 7 à 13.

 

En parcourant les anciens registres municipaux de Clohars

Yvonne Nicolas

En 1881, les chemins ruraux, et en 1885, projet de tarif pour les concessions de terrains dans le cimetière. Pages 14 à 16.

 

L’évolution de Beg-Meil en quelques photos, cartes postales et documents, jusqu’à la seconde guerre mondiale.

Jean René Canévet

Cet article retrace à travers des photos, des cartes postales et des publicités, l’évolution de Beg-Meil à partir de 1895 jusqu’en 1939. Les commentaires sont extraits de différents guides ou revues touristiques. Pages 17 à 45.

 

Souvenirs d’enfance

Pierre Hervé

Ici Pierre Hervé nous évoque des souvenirs de son enfance dans les alentours de Kerbader. Il nous l’écrit en français et en breton. Pages 46 à 48.

 

A Ty-Corn, le sous-sol a livré ses secrets

François Cosquéric

François Cosquéric nous livre ici le résultat des fouilles préventives au lieu-dit Ty-Corn à Gouesnac’h, étayé par quelques photos. Pages 49 à 57.

 

Courrier des lecteurs